Appel à la Mobilisation pour la Marche mondiale des femmes du 08 mars 2024

Le 8 mars marque la journée internationale des droits des femmes. C’est l’occasion de rappeler aux dirigeants politiques à travers le monde, leur responsabilité afin de rétablir les droits des femmes dans leur entièreté. Tel est le cas pour l’ égalité salariale homme/femme, la valorisation et la promotion des femmes quel que soit leur métier, l’égalité des chances, le respect et l’établissement des droits de la femme migrante exploitée et souvent sous la menace d’expulsion de la part de son patron, sans oublier les abus que ces femmes migrantes subissent et bien d’autres sujets de préoccupation, à l’instar de la pratique honteuse des mutilations génitales dont subissent encore aujourd’hui certaines jeunes filles dont les parents ou proches perpétuent cette pratique etc.

En vue de cette Journée internationale pour les droits des femmes du 08 mars prochain et la « Marche mondiale des femmes », et sous le leadership de Marcela de la Peña Valdivia, Experte et formatrice internationale en genre, directrice de Chaska International asbl et Coordinatrice générale de la marche à Bruxelles, plusieurs organisations de femmes de la société civile, les associations de défense des droits des femmes, des syndicats (FGTB, CSC,…), des plateformes santé à titre d’exemples, appellent à la grande marche du 8 mars 2024 à Bruxelles pour marquer d’une pierre blanche cette journée, pour un changement.

Des personnalités emblématiques femmes de différentes nationalités, des responsables d’organisation de défense des droits des femmes, des journalistes, des artistes du Nord et du Sud de la Belgique prendront part à cette marche. Tel est le cas de Esther Kouablan, la directrice du Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie (MRAX), de Gilain Laurence, membre du Comité Femmes de FGTB-Bruxelles, de Gaëlle Demez, membre du syndicat CSC-Femmes, de Els Flour, membre du Conseil d’administration de Furia, une association féministe Chrétienne et solidaire, de Fatou Kourouma, membre de la plateforme « Prévention Sida », mais aussi de Dominique De Vos, Présidente de la Commission ECO-SOC du CCFB, membre du Conseil des femmes francophones de Belgique, mais aussi de Julia Erazo, membre du Comité international péruvien, de Rosa Dennis, membre de l’ONG Siempre.

Prendront part également à cette manifestation, Amancay Egas Torres, Adjointe à la direction et coordinatrice en éducation permanente au Centre d’Education permanente à Louvain-La-Neuve, membre du Collectif des femmes, tout comme Roxana Alvarado, Artiste et membre du Collectif des femmes. Elles participeront aussi à cette marche pour marquer leur soutien aux revendications des femmes. Tel est le cas de Klara Segers, Responsable de Communication du Conseil des femmes (Vrouwenroad) en Flandre, une organisation faîtière des associations qui œuvrent en faveur de l’égalité des chances et des droits pour les hommes et les femmes dans une société diversifiée, de Linda Hamze, Responsable de programme du Sud de l’association Le Monde selon les femmes, de Lailuma Sadid, Journaliste et Présidente du Réseau d’organisations de la diaspora afghane en Europe (NADOE), mais aussi de Salka LEKTIF, membre du comité exécutif du Collectif des défenseurs de droit humain au Sahara Occidental(CODESA), sans oublier Sarah Tertyschnikow, Directrice régional de l’association de femmes dénommée « Rebelle ». Le programme de la journée du 8 mars prévoit:

1. Village féministe à partir de 14h à la PLace Albertine, près de la Gare Centrale à Bruxelles

2. Le Rassemblement pour la marche à 17h  à la PLace Albertine

3. Le Début de la marche à 17h30 à la Place Albertine

Ghislain Zobiyo pour BIPMedia

About Ghislain Bertin Zobiyo

Check Also

Bruxelles (Belgique): une centaine producteurs laitiers européens appellent à un revenu équitable pour les agriculteurs

BRUXELLES, 28 mai (BIPMedia) Près de 150 producteurs laitiers européens, accompagnés de leurs vaches en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.