Le « Salon culturel Yaji », ou le thé pour l’harmonie s’ouvre à Bruxelles

 

BRUXELLES, 25 mai (BIPMedia)

La cérémonie d’ouverture du « Salon culturel Yaji », où le thé pour l’harmonie a eu lieu vendredi au Centre culturel de Chine à Bruxelles, devant plus de 130 invités belges, européens et amis de la Chine. L’événement mettait à l’honneur, l’élégance et la saveur du thé de Yunnan avec une exposition de son  patrimoine culturel immatériel national.

Située au Sud-Ouest de la Chine, Yunnan est une région de thé de renommée en Chine, avec des dizaines de produits géographiquement indiqués tels que le thé Pu’er.

Les nombreux visiteurs ont eu l’occasion de déguster la variété de thé de cette région de Yunnan, après avoir assisté au préalable à la démonstration des techniques de préparation du thé.

Originaire de Chine, le thé est devenu populaire, à travers le monde, à tel point qu’on célèbre le 21 mai comme journée internationale du thé. Dans la poésie traditionnelle chinoise,  le thé symbolise l’hospitalité du peuple chinois.

« En organisant ce « Salon culturel Yaji », nous espérons nous faire davantage d’amis par le biais du thé, présenter les splendides chants et danses ethniques et le patrimoine culturel immatériel unique du Yunnan », a indiqué Wu Gang, Chargé d’Affaires de l’Ambassade de Chine en Belgique.

M. Wu espère également à travers ce salon culturel Yaji, transmettre la philosophie l’harmonie et l’inclusion de la culture chinoise et renforcer la compréhension mutuelle et l’amitié entre la Chine et la Belgique.

Bernard Dewit, Président de la Chambre de commerce belgo-chinoise, a quant à lui souligné que « le thé symbolise l’harmonie, le dialogue, les échanges et le respect mutuel.  La Chine est ouverte à la Belgique et la Belgique est également disposé à explorer les nouvelles perspectives de coopération avec la Chine, comme l’a montré la visite du Premier ministre belge Alexander De Croo en début d’année en Chine ».

Plusieurs activités ont émaillé cette soirée à l’honneur du thé. Notamment « la collection de danse », véritable vitrine culturelle immatérielle qui a mis en valeur la culture ethnique et immatérielle du Yunnan par le biais d’une chorégraphe diversifié et d’un costume d’héritage distinctif.

Les invités ont également apprécié le duo acrobatique « coupes d’équilibre », une  performance qui a montré le contrôle et la force exceptionnels de deux artistes équilibristes exécutant des mouvements d’une grande difficulté.

La danse de la beauté des nuages a illustré la culture ethnique de Yunnan à travers des mouvements vibrants et des costumes colorés de quatre danseurs.

Plusieurs poèmes dédiés au thé ont été présenté par Zhengwen QI, Chercheur doctoral à la VUB, et Professeur de chinois à la VUB (Vrije Universiteit Brussel), l’université de langue néerlandaise, établie à Bruxelles, mais aussi par Emily Thomson, Chargée de mission auprès du Gouvernement flamand et par QIAI.

A travers le » Salon culturel Yaji », ou le thé pour l’harmonie, la Chine démontre sa volonté continue d’établir une interaction sociale avec la Belgique et le reste du monde, symbole de son hospitalité légendaire.

About Ghislain Bertin Zobiyo

Check Also

Plusieurs milliers de manifestants appellent à un cessez-le-feu immédiat à Gaza (REPORTAGE)

BRUXELLES, 20 mai (BIPMedia) Des milliers de manifestants venus de plusieurs pays européens, dont la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.