Plus de 35 000 personnes manifestent pour la liberté et contre les mesures du Covid

Plus de 35 000 personnes (35 000 selon les estimations de la Police) ont manifesté dimanche à Bruxelles, pour dénoncer les mesures de lutte contre la Covid-19 qui selon les manifestants, portent atteintes aux libertés. D’où cette mobilisation autour du thème :« ensemble pour la liberté ».

Ils sont venus des quatre coins de la Belgique pour protester contre les mesures sanitaires Covid-19 en vigueur et malgré la recrudescence des nouvelles contaminations Covid-19 en Belgique.

La revendication de la liberté et surtout de la liberté de choix étaient le leitmotiv de cette manifestation. Vêtue aux couleurs du statut de la liberté, Anne Van Steekens manifestante et résidente de Roulers a indiqué que « la liberté est notre droit, l’amour est notre religion et la vérité est notre vie ».

http://bipmedia.be/word2/wp-content/uploads/2021/11/Anne-Van-Steekens.jpg

Selon Mme Van Steekens,  » la vaccination ne peut pas être obligatoire, parce qu’on a la liberté de choisir ». Elle a indiqué son désaccord à la vaccination des enfants car dit-elle, « les enfants développent très peu le virus ».

« Il y a des gens qui ont été vaccinés une fois, deux fois. Ils peuvent encore attraper le Covid et le transmettre à d’autres personnes. Le Covid save ticket ne sert à rien. A un moment donné il faut arrêter ce cirque », a souligné une participante venue de Namur, qui a souhaité de garder l’anonymat.

Les manifestants se sont rassemblés au départ de la gare du Nord. Le cortège s’est mis en route en direction du rond-point Shuman, le point de chute, en passant par le Boulevard du Botanique, selon un itinéraire autorisé par la Ville de Bruxelles.

http://bipmedia.be/word2/wp-content/uploads/2021/11/Valentine1200.jpg

« Vaccinés et non-vaccinés, tous ensemble pour défendre la liberté », pouvait-on lire sur la pancarte de Valentine qui a pris part à cet événement. « 2021 n’est pas une démocratie, mais une dictature sanitaire » s’est-elle offusquée. Si on ne se vaccine pas on est licencié, ce n’est pas normal », a ajouté Valentine.

Face à la nouvelle vague des contaminations de Covid-19, Valentine suggère de revaloriser tout le personnel soignant et tout le secteur hospitalier, plutôt que de licencier. « Depuis deux ans, on a promis de revaloriser ce secteur mais on ne l’a pas fait ».

Plusieurs autres manifestants ses sont exprimés, en relevant une fois de plus la liberté de choix. Tel est le cas d’Elise. Venue d’Anvers, Elise pense qu’on a le droit d’être libre et de choisir librement de se faire vacciner ou pas, et non d’imposer le vaccin.

http://bipmedia.be/word2/wp-content/uploads/2021/11/Abdelhay-Bakkali-Tahirijpg-1200.jpg

Abdelhay Bakkali Tahiri, déplore l’abandon de certains traitements, tels que l’Hydroxy-chloroquine, le Zinc, la Vitamine C, ou encore l’Artemisia. « Les vaccins (AstraZeneca, Moderna, Pfizer), dit-il sont des vaccins expérimentaux qui termineront leur essais en 2023.

Ce parcours n’a pas été sans heurts. Plusieurs feux d’artifice ont été tirés par des manifestants agités. La Police a dû intervenir à coups de gaz lacrymogène et de jets d’eau pour disperser les manifestants. Dans cet affrontement, plusieurs manifestants portaient des cagoules et brandissaient des drapeaux nationalistes flamands.

La police a procédé à 42 arrestations administratives et deux arrestations judiciaires en marge de la manifestation contre les mesures sanitaires, qui a traversé la capitale dimanche après-midi, a indiqué en soirée la porte-parole de la police de Bruxelles-Ixelles Ilse Van de keere.

Le bourgmestre de la Ville de Bruxelles condamne fermement les fauteurs de troubles. « J’ai donné l’instruction de procéder à des arrestations et d’analyser les vidéos », a écrit sur Twitter Philippe Close. Ghislain ZOBIYO

About Ghislain Zobiyo

Journalist Reporter and contributor to Xinhua News Agency in charge of the European institutions news and Belgian federal government news since 2018. Managing Director of Brussels Information Press Media and editor of the news website www.bipmedia.be. This site is dedicated to the news of the diaspora, to North-South cooperation of any kind in general and particularly between the European Union and the Organization of African, Caribbean and Pacific States, between the EU and the African Union. Brussels, capital of the European institutions and headquarters of NATO, is also at the heart of our current affairs. It is an exceptional and cosmopolitan city where more than 184 nationalities and cultures of the world live, meet and exchange. Our information site also gives a special place to the African culture.

Check Also

L’Agence européenne des médicaments donne son feu vert aux vaccins contre le variant Omicron

BRUXELLES, le 1er Sept. (BIPMedia)  L’Agence européenne des médicaments (EMA) a donné son feu vert …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.