Le Secrétaire général de l’OEACP quitte le navire et laisse un héritage d’une institution plus ambitieuse

BRUXELLES, 29 février (BIPMedia)—Le Secrétaire général de l’Organisation des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP), Dr Patrick Ignatius Gomes a quitté définitivement l’institution vendredi 28 février 2020 à Bruxelles. Ce départ marque la fin de son mandat. En poste depuis 2015, Il laisse derrière lui, un héritage d’une institution plus ambitieuse et sur les rails d’une autonomie et moins dépendante de l’aide du fonds européen de Développement (FED).

A l’occasion de la fin du mandat de Dr Gomes, une cérémonie d’au revoir était organisée par le Comité des ambassadeurs ACP vendredi après-midi au Secrétariat ACP à Bruxelles.

Plusieurs témoignages et remerciements d’ambassadeurs à l’égard du Dr Gomes, ont émaillé cette rencontre et mis en exergue le leadership incontesté de l’ancien Secrétaire général de l’OEACP et sa contribution dans la transformation du groupe ACP.

Parmi les acquis comptables au mandat de Dr Gomes, souligne l’ambassadeur de Guinée Conakry, S.EM. Ousmane Sylla et s’exprimant au nom de la région Afrique Occidentale, «  on peut citer la révision de l’accord Georgetown de 1975, qui marque la création du Groupe des Etats d’Afrique des Caraïbes et du Pacifique ».

Georgetown révisé a permis d’inscrire le groupe ACP dans la vision d’un groupe ACP transformé tel que voulu par les Chefs d’Etat et de Gouvernement ACP.

Cette révision de l’accord de Georgetown permet à l’OEACP non seulement de renforcer sa coopération avec l’Union européenne son principal partenaire, mais surtout de se doter d’une coopération élargie.

Le dernier sommet des Chefs d’Etat ACP à Naïrobi au Kenya en décembre 2019, fut un sommet décisif pour l’institution ACP. Celle-ci est passée d’un groupe à une organisation internationale dénommée Organisation des Etats dAfrique des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) , a également relevé M. Sylla.

Représentant la région des Caraïbes, S.E.Mme Sheila Sealy Monteith, ambassadeur de la Jamaïque a relevé le travail déterminant et de qualité de Dr. Gomes pour défendre les intérêts de l’OEACP. « L’adoption du mandat de négociation en 2018 et le lancement des négociations post-Cotonou, l’adoption de la déclaration du Sommet de Naïrobi entre autre, ont posé les bases d’une transformation solide de l’institution qui prend en charge, les nécessités de l’environnement mondial d’aujourd’hui », a déclaré Mme Monteith.

Dr Patrick Gomes a été à la hauteur de ses multiples missions, poursuit Mme Monteith, pour positionner l’OEACP dans d’autres sphères multilatérales. Tel est le cas à Kigali (au Rwanda) lors du lancement de la ZLECA (Zone de libre-échange continentale africaine), à Londres au sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du Commonwealth, ou encore au cours d’une assemblée des Nations Unies.

L’ambassadeur de la République du Congo S.E.M. Léon Raphaël MOKOKO, s’exprimant au nom de l’Afrique Centrale, a félicité Dr Gomes pour sa contribution immense à l’avancement de l’OEACP. « Tout ce que nous voulons vous souhaiter au crépuscule de votre action, après un mandat bien rempli, c’est une bonne suite dans votre vie sociale jusqu’à ce que le temps n’est plus de limite pour vous », a déclaré M. Mokoko. L’ambassadeur a par ailleurs indiqué la volonté de l’Afrique Centrale de vivre dans la continuité et le changement au sein de l’OEACP.

Coordonateur de la région Afrique Australe, l’ambassadeur de la Zambie, S.E.Mme Esther Munalula Nkandu a félicité Dr. Gomes d’avoir fait avancer l’agenda du groupe ACP. « Vos efforts sur les perspectives futures visant à transformer le groupe ACP, vos efforts pour nouer des partenariats diversifiés, de renforcer la coopération Sud-Sud après 2020 sont à féliciter », a insisté Mme Munalula Nkandu.

La collaboration de Dr Gomes avec le Comité des ambassadeurs pour élaborer des stratégies et défendre les intérêts des Etats ACP, de transformer les économies de ces Etats en ciblant le secteur privé, le développement des chaînes de valeur, le financement, le renforcement des capacités, les actions menées au niveau de l’éducation, de la mobilité, de la sécurité, de la migration et à bien d’autres égards a été salué par Mme Munalula.

Agissant au nom de la région du Pacifique, S.E.M. Deo Saran, ambassadeur de Fiji en Belgique a remercié Dr Gomes, dont le leadership a permis d’accroître la visibilité de l’OEACP au niveau international, en mettant en valeur le potentiel de chaque pays membre.

Sous le leadership de Dr. Gomes, l’OEACP a oeuvré en faveur de la Conférence de Paris sur la Climat (COP21), qui a débouché sur un accord en décembre 2015.

« Cette question climatique est d’autant importante qu’elle menace la sécurité alimentaire de notre région du Pacifique », a indiqué M. Saran.

Dr. Gomes a joué un rôle important dans la mise en place des mesures d’accompagnement du protocole sucre, la promotion des exportations pour le bien-être économique des Etats membres, a aussi relevé l’ambassadeur Saran.

« Je puis dire sans risque de me tromper que nos Etats vous adresse leurs félicitations pour le travail que vous avez fait avec l’UE, les Nations Unies pour aider nos pays à lutter contre toutes les formes de violences à l’encontre des femmes et des enfants pour ceux qui les exploitent, de l’égalité homme/femme, dans le but d’exploiter ce potentiel », a ajouté M. Saran.

S’exprimant au nom de la région Afrique de l’Est, l’ambassadeur de l’île Maurice S.E.M. Haymandoyal Dillum a égrainé les caractéristiques de ce grand homme et son action. « Vous êtes un être humain affable aimé de tous, calme doux accessible sage déterminé qui maîtrise l’art du compromis de la conciliation », a mentionné l’ambassadeur.

La révision de l’accord de Georgetown est une marque indélébile qui positionne l’OEACP sur la sphère internationale, a poursuivi M. Dillum.

Avec le lancement du Fond Fiduciaire et de Dotation ACP (FFD), l’OEACP se donne les moyens d’exploiter les marchés financiers mondiaux pour le développement de ses Etats membres. «  Si nous arrivons à bien gérer ce fonds et ses retombées, cela permettrait à notre organisation d’être indépendante financièrement », a expliqué M. Dillum.

Prenant la parole en tant que Doyen des ambassadeur, S.E.M. Daniel Evina Abe’e, ambassadeur du Cameroun en Belgique a salué l’héritage laissé par ce grand homme du groupe ACP, qui a consacré une grand partie de sa vie professionnelle à la coopération au développement.

En tant que doyen des ambassadeurs dit-il, « j’ai pu assister à l’écriture de ces belles pages avec entre autre, l’adoption du document qui a défini la vision de notre organisation pour l’avenir, et surtout l’ouverture vers la conduite des négociations visant à redéfinir un nouveau cadre de coopération entre les ACP et l’UE. J’ai pu mesurer et expérimenter la profondeur de vos convictions. Votre attachement à un groupe ACP cohérent, efficace et rénové qui d’adapte sans cesse aux défis de son temps ».

Avec abnégation et soucieux d’un travail de qualité, Dr. Gomes a contribué aux côtés des Eminentes Personnalités aux groupes de travaux qui ont conduit à la publication de l’ouvrage de la vision de l’avenir des ACP intitulé « Pour un groupe ACP que nous voulons », a rappelé M. Evina Abe’e.

Cet ouvrage de référence est considéré aujourd’hui comme l’instrument de travail par excellence de l’OEACP. De la révision de l’accord de Georgetown, en passant par l’élargissement de partenariats, la mise en place du Fonds Fiduciaire et de Dotation ACP,…, tous les aspects qui permettent à l’OEACP d’être plus autonome et de se positionner sur la scène internationale y sont abordés.

Avant de quitter définitivement le navire ACP et pour accompagner dans ses défis de financement et du développement socio-économique des Etat membres de l’organisation, Dr Gomes s’est engagé le 27 février 2020 pour mettre définitivement sur les rails, le fond fiduciaire et de dotation, l’un des principaux projets d’autonomie de l’OEACP, a aussi rappelé M. Evina Abe’e.

Le Centre de Malabo (en Guinée Equatoriale) qui est la matérialisation de la coopération Sud-Sud est comptable à la dynamique mise en place par Dr. Gomes.

« Vous pouvez partir avec une satisfaction pour avoir été soit en tant que président du groupe de travail sur les perspectives à venir où en tant que S.G pour faire aboutir ces deux projets qui marqueront notre groupe. Depuis votre nomination en 2015, vous avez apporté à cette institution, une connaissance, une intelligence et une expérience infinie et précieuse, contribuant à consolider et à orienter une institution qui était à la croisée des chemins », a ajouté M. Evina Abe’e.

Avec l’organisation très récente du symposium sur le « Multilatéralisme » par l’OEACP et le bureau des Nations Unies pour la coopération Sud-Sud et Triangulaire, dans le but de nouer des alliances avec différents partenaires et participer à la résolution des défis du monde, Dr Gomes laisse dernière lui, un héritage qui positionne l’OEACP dans ce combat collectif et qui lui permet de jouer son rôle.

Dr Gomes a reçu les remerciements et la gratitude du Comité des ambassadeurs et du Secrétariat ACP pour son leadership et son dévouement à la cause de l’Organisation des États ACP.

Le nouveau Secrétaire général de l’OEACP aura la lourde tâche de transformer les acquis en retombées, pour l’avancement de l’OEACP. Ghislain Zobiyo

About Ghislain Zobiyo

Journalist Reporter and contributor to Xinhua News Agency in charge of the European institutions news and Belgian federal government news since 2018. Managing Director of Brussels Information Press Media and editor of the news website www.bipmedia.be. This site is dedicated to the news of the diaspora, to North-South cooperation of any kind in general and particularly between the European Union and the Organization of African, Caribbean and Pacific States, between the EU and the African Union. Brussels, capital of the European institutions and headquarters of NATO, is also at the heart of our current affairs. It is an exceptional and cosmopolitan city where more than 184 nationalities and cultures of the world live, meet and exchange. Our information site also gives a special place to the African culture.

Check Also

L’Agence européenne des médicaments donne son feu vert aux vaccins contre le variant Omicron

BRUXELLES, le 1er Sept. (BIPMedia)  L’Agence européenne des médicaments (EMA) a donné son feu vert …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.