La FASCADI prend son envol et lance son projet « RPPO »

La FASCADI prend son envol et lance son projet « Rapatriement Post-Mortem au Pays d’Origine»

BRUXELLES, le 16 janvier (BIPMedia) — En plus des Journées Camerounaises qui s’enracinent dans le paysage culturel de la Belgique, la FASCADI prend son envol et lance son projet d’assurance sociale des frais funéraires « Rapatriement Post-Mortem » en sigle RPPO. C’est l’une des avancées majeures de la fédération, qui illustre aussi la fructueuse collaboration avec l’ambassade du Cameroun en Belgique.

Dans le cadre de la rencontre qui a réuni l’ambassade du Cameroun en Belgique, la Fédération des Associations et Société Camerounaises de la Diaspora (FASCADI) et les associations et sociétés camerounaises non membres de la FASCADI mais désireuses d’adhérer à la fédération, l’ambassade et la FASCADI, partenaires, ont évalué l’évolution de leur collaboration depuis la création de la fédération le 17 novembre 2017.

Au cours de cette rencontre, les nombreux participants ont pu noter, le parcours élogieux de la fédération, au regard des actions réalisées mais aussi ses perspectives présentées par la Présidente Mme.Edwige Abena. En deux ans d’existence, la FASCADI a réalisé avec succès, deux éditions des Journées Camerounaises.

Ces Journées Camerounaises hissent la fédération comme une référence dans la promotion de l’unité camerounaise à l’extérieur, la promotion de la culture des dix régions du Cameroun à l’étranger ainsi que la pratique du vivre ensemble en fédérant un plus grand nombre d’associations et sociétés camerounaises.

Dans ses oeuvres d’entraide et de solidarité, la FASCADI a contribué financièrement au « Plan d’Assistance Humanitaire d’Urgence (PAHU) » lancé par le Président de la République du Cameroun S.E. Paul Biya. Ce PAHU avait pour but dans sa première phase, la collecte des fonds en faveur des populations des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest Cameroun, victimes d’atrocités de la part des sécessionnistes disséminés dans ces deux régions.

En plus des Journées Camerounaises qui s’enracinent dans le paysage de la Belgique, la FASCADI prend son envol et lance son projet « Rapatriement Post-Mortem au Pays d’Origine » en sigle RPPO.

Présenté par M. Pierre-Félix Ndam, Vice-Président de la FASCADI et responsable de la mise en oeuvre du dit projet, le RPPO permettrait à beaucoup de camerounais, à beaucoup de familles camerounaises qui ont perdu un être cher en Belgique où dans un autre pays européen autre que la Belgique, de rapatrier à moindre coût, la dépouille mortelle de leur être cher au Cameroun. C’est l’un des avantages tangibles de ce projet novateur.

Une présentation plus approfondie du RPPO auprès des associations et sociétés camerounaises de la diaspora en Belgique, avec des réponses appropriées aux multiples préoccupations soulevées par les participants pendant la rencontre du 11 janvier, est prévue par les responsables du RPPO selon un calendrier en cours d’élaboration. Les associations ou sociétés seront prévenues du passage des responsables du RPPO pour la présentation du projet.

Selon S.E. Daniel Evina Abe’e, ambassadeur du Cameroun en Belgique et initiateur du dit projet de rapatriement, l’opérationnalité du RPPO, permettrait à la FASCADI de remplir une de ses missions, à savoir fédérer les camerounais.

M. Evina a encouragé les responsables de la FASCADI à oeuvrer dans l’implémentation de cet projet, en se conformant à la législation en vigueur en Belgique, car dit-il, « rapatrier le corps d’un compatriote est un problème réel au niveau budgétaire, et c’est tout le sens de la solidarité qui est ainsi valorisé ».

Soucieux de réunir les associations et sociétés camerounaises autour de la grande famille de la FASCADI, les responsables de la FASCADI envisagent d’organiser, et ce dès le mois de janvier 2020, des visites auprès des associations et sociétés camerounaises de Belgique.

D’après M. Oumarou Roufaou, Vice-Président de la FASCADI et responsable de l’organisation des visites, il s’agira au cours de ces visites, de présenter la FASCADI, ses objectifs, son parcours et son bilan, mais aussi ses projets, ses perspectives et les avantages qu’offrent la FASCADI à ses membres. Il sera question surtout de solliciter l’adhésion des associations et sociétés à la FASCADI.

Dans sa dynamique d’aller de l’avant, de mettre la culture camerounaise sur le piédestal, la FASCADI organisera le 3ème édition des Journées Camerounaises au mois de juin 2020. Présentée par M. Laurent Daniel Assoumou, Secrétaire Général adjoint de la FASCADI, cette 3ème édition dont les bases de l’organisation avec succès ont déjà été posées s’annonce très prometteuse.

Plusieurs participants ont enrichi cette rencontre par leur question ou leur contribution remarquable à l’avancement de la FASCADI. « La FASCADI gagnerait à avoir des antennes dans différentes villes de la Belgique, autre que Bruxelles-Capitale », propose un intervenant. « Il faut tenir compte des associations qui sont dans d’autres régions de la Belgique et aller vers ces associations », réplique un autre intervenant. « Que les présidents d’association présents à la rencontre du 11 janvier sensibilisent les associations de leur ville, sur l’existence de la FASCADI, afin d’y adhérer », renchéri un 3ème intervenant…

Plusieurs participants ont manifesté un réel désir d’adhérer à la plateforme FASCADI, lors de cette rencontre du janvier. Ils n’ont pas hésité à donner les renseignements nécessaires de leur association ou société à travers une fiche d’adhésion.

Cette rencontre du 11 janvier a été un succès et augure d’une fructueuse collaboration entre la Fédération des Associations et Sociétés Camerounaises de la Diaspora en Belgique et l’ambassade du Cameroun en Belgique pour bâtir une communauté camerounaise forte et qui valorise leur pays hors des frontières du Cameroun. Ghislain ZOBIYO

About Ghislain Zobiyo

Journalist Reporter and contributor to Xinhua News Agency in charge of the European institutions news and Belgian federal government news since 2018. Managing Director of Brussels Information Press Media and editor of the news website www.bipmedia.be. This site is dedicated to the news of the diaspora, to North-South cooperation of any kind in general and particularly between the European Union and the Organization of African, Caribbean and Pacific States, between the EU and the African Union. Brussels, capital of the European institutions and headquarters of NATO, is also at the heart of our current affairs. It is an exceptional and cosmopolitan city where more than 184 nationalities and cultures of the world live, meet and exchange. Our information site also gives a special place to the African culture.

Check Also

COP15 (Côte d’Ivoire): le président Alassane Ouattara appelle à un engagement collectif pour faire face à la désertification

Laurent Sery, correspondant BIPMedia à Abidjan. ABIDJAN, le 9 Mai (BIPMedia) Le président la République …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.