Le « Convoi de la liberté » venu de France, neutralisé à Bruxelles

BRUXELLES, le 14 Fév. (BIPMedia)

La Police fédérale belge et la Police locale de Bruxelles-Capitale/Ixelles ont réussi à neutraliser le « Convoi de la liberté », un cortège de voitures venu de France qui souhaitait bloquer la ville de Bruxelles avec l’intention de manifester au centre de la ville.

« On a repéré entre 400 à 500 véhicules (…), voitures, camping-cars, petites camionnettes. Une trentaine de véhicules ont été bloqués et les autres se sont un peu évaporés dans la nature », a déclaré lundi matin à la RTBF, Philippe Close, Bourgmestre de la ville de Bruxelles.

En coordination avec les six zones de police et la police fédérale, les forces de l’ordre ont organisé des barrages filtrants dans et autour de Bruxelles, pour empêcher la manifestation motorisée d’accéder au centre.

Pour réduire le trafic du « Convoi de la liberté », la Police avait annoncé lundi matin, la fermeture de l’autoroute E40 dans la direction Louvain-Bruxelles.

La Police a également décidé d’orienter les manifestants de ce convoi, au parking C du Heysel, sur le site de Brussels Expo. De là, il sera possible de « négocier avec la Police, un parcours à pied », a souligné Philippe Close. Il a toutefois mis les manifestants en garde en précisant, « qu’il ne s’agit pas de prendre en otage la capitale ».

Après l’échec de n’avoir pas pu accéder au centre de Bruxelles avec leur véhicule, les manifestants du « Convoi de la liberté », composé d’opposants aux mesures anti-Covid-19 se sont dispersés à pied à certains lieux emblématiques de la capitale bruxelloise.

Au rond point Schuman, environ trente manifestants (selon la Police) ont été refoulés par la Police. Ils se sont ensuite dispersés au Parc du Cinquantenaire.

Entre 100 à 200 manifestants de ce convoi étaient rassemblés à la Place Sainte-Catherine à Bruxelles en début d’après-midi, selon les sources de média local.

Le « Convoi de la liberté » avait annoncé son intention de manifester dans le centre de Bruxelles lundi. Cependant, aucune demande d’autorisation n’a été introduite auprès des autorités belges. Le Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale Rudi Vervoort et le Bourgmestre de Bruxelles Philippe Close, ont émis une interdiction de manifester avec des véhicules motorisés depuis le 10 février dernier.

Le « Convoi de la Liberté » est un mouvement qui est né au Canada, et où des centaines de camionneurs bloquent depuis plus d’une semaine, les rues d’Ottawa la capitale. Ce mouvement dénonce les mesures sanitaires des autorités contre la Covid-19 et particulièrement l’obligation de se vacciner pour franchir la frontière avec les Etats-Unis

About Ghislain Zobiyo

Journalist Reporter and contributor to Xinhua News Agency in charge of the European institutions news and Belgian federal government news since 2018. Managing Director of Brussels Information Press Media and editor of the news website www.bipmedia.be. This site is dedicated to the news of the diaspora, to North-South cooperation of any kind in general and particularly between the European Union and the Organization of African, Caribbean and Pacific States, between the EU and the African Union. Brussels, capital of the European institutions and headquarters of NATO, is also at the heart of our current affairs. It is an exceptional and cosmopolitan city where more than 184 nationalities and cultures of the world live, meet and exchange. Our information site also gives a special place to the African culture.

Check Also

L’Agence européenne des médicaments donne son feu vert aux vaccins contre le variant Omicron

BRUXELLES, le 1er Sept. (BIPMedia)  L’Agence européenne des médicaments (EMA) a donné son feu vert …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.