L’investiture de Joe Biden, 46ème Président des Etats-Unis

Bruxelles, le 20 Janvier (BIPMedia)

Ce jour d’investiture est enfin arrivé, où Joe Biden, 46ème Président des Etats-Unis et la Vice-Présidente, Kamala Harris ont  prêté serment.

La journée fut historique à plus d’un titre. Depuis 150 ans,  c’est la première fois que la tradition de passation de pouvoir entre le président sortant et le président élu est rompue. Donald Trump (Parti républicain), Président sortant battu aux urnes malgré ses multiples contestations, n’a pas assisté à la cérémonie d’investiture de Joe Biden. Cette absence du président sortant s’explique aussi par le fait que le Congrès américain baptisé Le Capitole, symbole du coeur de la démocratie américaine (là où se tient l’investiture de Joe Biden), a été le 06 janvier denier, le théâtre d’un assaut des militants extrémistes pro-Trump, faisant cinq morts et de nombreux dégâts matériels.

Journée historique aussi car c’est la première fois qu’une femme de couleur est vice-présidente aux Etats-Unis. Cette investiture est également marquée par un contexte sanitaire éprouvant, où les Etats-Unis compte plus de 400 000 morts de la COVID-19. Le nombre d’invités à la cérémonie d’investiture était d’ailleurs réduit au minimum (un millier d’invités), alors que quelques années plutôt lors de l’investiture du 2ème mandat de Barack Obama, l’esplanade du Congrès américain était archi comble et comptait plus de 2 millions de personnes.

On retiendra de cette investiture historique aussi, la participation de trois anciens présidents des Etats-Unis accompagnés de leurs épouses, dont Barack Obama (Parti démocrate), George W. Bush(Parti républicain) et Bill Clinton(Parti démocrate). Jimmy Carter (Parti démocrate),  un autre ancien président américain âgé de 96 ans, aurait pu être présent, mais n’a pu se déplacer pour des raisons de santé.

Kamala Harris , Vice-Présidente des Etats-Unis a prêté serment sur la bible tenue par son époux (Doug Emhoff), devant Sonia Sotomayor, juge à la Cour suprême. Quelques minutes après, c’était Joe Biden qui prêtait serment sur la bible familiale, tenue par son épouse (Jill Biden), face au président de la Cour suprême, John Roberts. Joe Biden devient ainsi officiellement, le 46e président des États-Unis.

Les premiers mots du discours du Président Joe Biden, juste après son serment furent l’appel à l’unité de tous les américains afin de défendre une même cause. « Aujourd’hui, nous célébrons la victoire non pas d’un candidat, mais d’une cause, celle de la démocratie », a déclaré Joe Biden. Il s’est engagé à défendre cette démocratie.

Dans son discours, Joe Biden a souligné avec force que « la volonté du peuple a été entendue et la volonté du peuple a été respectée ». Il s’est engagé à lutter contre  l’extrémisme politique, le suprémacisme blanc et le terrorisme intérieur.  « Nous devons les affronter et nous allons les vaincre », s’est-il engagé.

Joe Biden a également appelé à rejeter la culture où les faits sont manipulés, et même inventés.

Une minute de silence a été observée à la demande du Président Joe Biden, pour rendre un hommage à plus de 400 000 américains morts de la pandémie de Coronavirus.

Après quatre années de présidence du régime Trump, marquées par des turbulences qui ont renforcé une division profonde des Etats-Unis, M Biden, a promis d’être un président pour tous les Américains – y compris ceux qui ne l’ont pas voté.

Pour marquer d’une pierre blanche cette journée d’entrée en fonction du 46ème président des Etats-Unis, Joe Biden a signé dans le Bureau ovale de la Maison blanche (qui sera désormais son bureau), un ensemble de 15 décrets  car dit-il,  » Il n’y a pas de temps à perdre lorsqu’il s’agit d’affronter les crises auxquelles nous sommes confrontés ».

Il s’agissait aussi pour le nouveau président américain, de défaire certaines des politiques clés de Donald Trump.

Le premier décret signé par Joe Biden, porte sur la réponse fédérale à la crise du Coronavirus. Une série de mesures seront prises pour lutter contre la pandémie qui a fait plus de 400 000 victimes aux États-Unis. Il sera notamment obligatoire de porter le masque, de pratiquer la distanciation sociale sur tous les bâtiments  du gouvernement fédéral et l’utilisation . Un nouveau bureau sera mis en place pour coordonner la réponse à la pandémie.

Joe Biden a signé le décret stipulant la réintégration des États-Unis dans l’Accord de Paris sur le climat de 2015.  Donald Trump avait officiellement retiré les États-Unis de l’Accord de Paris sur le climat en novembre 2019.  Joe Biden a également mis fin au  processus de retrait des États-Unis de l’Organisation mondiale de la santé, entamé par Donald Trump.

M. Biden a également signé un décret mettant fin au » travel ban », qui interdisait aux citoyens non américains, de se rendre aux  États-Unis. En ce qui concerne l’immigration, M. Biden a révoqué la déclaration d’urgence de l’administration Trump, qui avait contribué à financer la construction d’un mur le long de la frontière mexicaine.

Un point de presse de la présidence Biden a clôturé cette investiture. Jen Psaki, Attachée de presse rappelé que l’administration Biden  a un profond respect pour le rôle d’une presse libre et indépendante.  Elle a ajouté  » qu’elle se joindrait au président Biden, pour ramener la transparence et la vérité au gouvernement ». Cette position tranche avec les relations conflictuelles entre la présidence Trump et les médias pendant les quatre années du mandat Trump..

About Ghislain Zobiyo

Journalist Reporter and contributor to Xinhua News Agency in charge of the European institutions news and Belgian federal government news since 2018. Managing Director of Brussels Information Press Media and editor of the news website www.bipmedia.be. This site is dedicated to the news of the diaspora, to North-South cooperation of any kind in general and particularly between the European Union and the Organization of African, Caribbean and Pacific States, between the EU and the African Union. Brussels, capital of the European institutions and headquarters of NATO, is also at the heart of our current affairs. It is an exceptional and cosmopolitan city where more than 184 nationalities and cultures of the world live, meet and exchange. Our information site also gives a special place to the African culture.

Check Also

COP15 (Côte d’Ivoire): le président Alassane Ouattara appelle à un engagement collectif pour faire face à la désertification

Laurent Sery, correspondant BIPMedia à Abidjan. ABIDJAN, le 9 Mai (BIPMedia) Le président la République …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.