Belgique : des milliers de manifestants appellent à la diplomatie pour la paix en Ukraine.

Par Ghislain Zobiyo

BRUXELLES, 26 février (BIPMedia)

Plusieurs milliers de personnes qui ont manifesté dimanche à Bruxelles, ont appelé à un cessez-le-feu entre la Russie à l’Ukraine, et à mettre la diplomatie en marche pour créer les conditions d’une paix.

L’action initiée par la Plateforme Europe for Peace & Solidarity a bénéficié du soutien d’une trentaine d’organisations qui ont pris part à cette manifestation en faveur de la paix. Pour parvenir à une solution de paix dans la crise ukrainienne, les manifestants ont appelé à la négociation. « C’est la seule voie possible », a insisté Thierry Bodson, Président de la Fédération générale de travail de Belgique (FGTB). Il a appelé l’ONU à jouer son rôle. 

https://www.bipmedia.be/storage/2023/02/Z29B2111-copie.jpg

https://www.bipmedia.be/storage/2023/02/Z29B2201.jpg

https://www.bipmedia.be/storage/2023/02/Z29B1978.jpg

La Chine a appelé les différentes parties à lancer des pourparlers de paix dans un document en 12 points publié vendredi 24 février, soit un an après le début du conflit russo-ukrainien. « On soutient toutes les initiatives qui peuvent avancer vers la paix. Le bain de sang n’a que trop duré et il faut absolument tout mettre en œuvre pour revenir à la diplomatie et faire cessez davantage de morts et de destructions », a soutenu Mauzé Gregory, Politologue, membre de la Coordination nationale d’action pour la paix et la démocratie asbl.

 Hilde Kieboom, membre de la Communauté Saint’Egidio et co-organisatrice de la manifestation approuve la reprise du dialogue préconisée par la Chine.  « Je crois qu’il ne faut pas mépriser les énergies de paix qui se proposent et oui mieux que rien », a-t-elle souligné.

Mme Hilde a appelé à prendre une période de cessez-le-feu pour calmer les esprits et pour ouvrir l’espace pour un dialogue et une médiation. 

https://www.bipmedia.be/storage/2023/02/Z29B2097.jpg

La reprise du dialogue c’est aussi aller dans le sens de ne pas soutenir un armement toujours  plus offensif, c’est de ne pas aller dans cette logique guerrière. « Ici, on est dans une logique, au niveau des gouvernements européen et des États-Unis de dire on va armer, armer et alors ça rentre dans une logique guerrière.  Là je parle aussi de la République Démocratique du Congo, parce qu’au Congo on est dans une logique où on coopère militairement avec les pays voisins, le Rwanda et l’Ouganda qui soutiennent aussi l’agression du Congo. On est encore dans une logique guerrière.  Pour aller aux pourparlers de paix, c’est justement de ne pas aller dans cette logique guerrière, mais retourner à la table des négociations », a relevé Isabelle Minnon – Juriste – Militante Intal Congo. 

Face aux sanctions contre la Russie, Mme Minnon pense que la Chine a une logique de négociation qui ne prend pas position pour l’un des camps. « Sur l’embargo militaire sur la République Démocratique du Congo, la Chine a défendu au Conseil de sécurité, la levée de l’embargo pour le Congo. Effectivement, la Chine prend des positions de respect de la souveraineté des pays et de logique de négociation », a indiqué Mme Minnon .

Sans toutefois soutenir les sanctions contre la Russie, Mme Minnon  indique que ces sanctions font du mal tant à la population ici, à la Russie qu’à l’Ukraine. « Je pense que partout dans le monde quand on prend des sanctions c’est toujours le peuple qui paye », a-t-elle conclu.

Les manifestants ont scandé pendant toute leur marche qui a démarré de la gare du Nord en passant le long du boulevard du Jardin Botanique jusqu’à la place de l’Europe devant la gare Centrale, « non à la guerre, oui pour la paix.

 https://www.bipmedia.be/storage/2023/02/Z29B2149.jpg

« Avant toute négociation qu’on arrête le feu, qu’on arrête la guerre. C’est tout ce que le peuple veut. Que les politiques règlent les affaires diplomatiques, le peuple, il veut la paix, le pain et c’est tout », a indiqué Yves  Eckman, membre du Cercle de la libre pensée (CLP – KVD).  

About Ghislain Zobiyo

Journalist Reporter and contributor to Xinhua News Agency in charge of the European institutions news and Belgian federal government news since 2018. Managing Director of Brussels Information Press Media and editor of the news website www.bipmedia.be. This site is dedicated to the news of the diaspora, to North-South cooperation of any kind in general and particularly between the European Union and the Organization of African, Caribbean and Pacific States, between the EU and the African Union. Brussels, capital of the European institutions and headquarters of NATO, is also at the heart of our current affairs. It is an exceptional and cosmopolitan city where more than 184 nationalities and cultures of the world live, meet and exchange. Our information site also gives a special place to the African culture.

Check Also

Les dirigeants européens s’accordent sur la révision du budget pluriannuel 2021-2027

BRUXELLES, le 1er février (BIPMedia) Les 27 chefs d’États et de gouvernement de l’UE se sont …