Les investissements en Afrique dans plusieurs secteurs, occupent une place de choix au 6ème  Sommet UE-UA

BRUXELLES, le 17. Fév. (BIPMedia)

Les Chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union européenne et de l’Union africaine entament leur 6ème sommet de deux jours ce 17 février à Bruxelles, dans un esprit de renouvellement de leur partenariat. Les investissements en faveur de l’Afrique seront à l’honneur pour marquer d’une pierre blanche ce partenariat qui se veut approfondi.

Ils sont 40 Chefs d’Etat et de gouvernement de l’UA et 27 de l’UE accompagnés de leur délégation respective(selon les sources de l’UE), qui prennent part à cet important sommet attendu de longues dates, depuis le dernier sommet à Abidjan en Côte d’Ivoire en 2017.

Après l’accueil officiel des participants prévu à 14h15, suivi trente minutes plus tard de la cérémonie d’ouverture du sommet, les dirigeants africains et européens entreront dans le vif du sujet. Ils participeront à 7 tables rondes thématiques (en deux sessions), dont 4 auront lieu jeudi (Session 1) et 3 vendredi (Session 2).

Ces tables rondes co-présidées et modérées, donneront l’occasion aux dirigeants d’avoir des échanges interactives avec des experts dans leur domaine.

Jeudi, la 1ère table ronde sera consacrée à la « finance pour une croissance inclusive et durable ». L’objectif sera de construire un soutien progressif afin d’ accélérer la croissance durable et des emplois descends en Afrique. Les  questions de vulnérabilité, la dette des pays africains et les financements internationaux seront également au coeur de cette table ronde.

Les défis énergétiques, les infrastructures, la connectivité, le transport et le changement climatique seront débattus à la 2ème table ronde. « Les dirigeants analyserons les possibilités d’accélérer la connectivité de l’Afrique,  comment favoriser l’accès des citoyens à l’énergie propre abordable, mais aussi de faire en sorte qu’il y ait des investissements durables pour une transition juste », a indiqué mercredi la même source de l’UE.

« Nous allons soutenir la 11e stratégie en matière de transport pour tous les modes de transport: terrestre, aérien, voies navigables », a souligné la source européenne. Ce qui permettra à la Zone de libre-échange continentale africaine d’avoir des facilités d’approvisionnement.

Renforcer la coopération stratégique UE-UA en matière de paix, de sécurité, de sécurité maritime et de gouvernance sera l’objet de la troisième table ronde. L’UE souhaite  construire avec l’Afrique, dans une approche hollistique et intégrée, une architecture baptisée « African Peace and security architecture », « African governance architecture ».

L’UE compte renforcer son soutien aux opérations de paix en Afrique. Elle va renforcer aussi la cyber sécurité et la lutte contre le terrorisme. «  Nous voulons également renforcer nos efforts de prévention des conflits, renforcer l’État de droit, les droits fondamentaux et lutter contre les violences contre les femmes », a indiqué la  même source UE.

Le secteur privé fera la part belle de la 4ème table ronde. Les deux partenaires échangeront sur le thème « comment mieux connecter les services, les entreprises africaines aux sociétés de l’UE. Un an après l’entrée en vigueur de la Zone de libre-échange continentale africaine, le soutient de cette zone d’intégration économique sera également abordé dans les discussions.

Soutenir l’industrialisation en Afrique demeure la question clé du décollage économique de l’Afrique. Les dirigeants africains et européens discuteront des solutions novatrices et des bons instruments de financement.

Un dîner des Chefs d’Etat et de gouvernements UE-UA, suivi d’un concert aux Beaux-Arts avec la participation du chanteur sénégalais Youssou N’Dour, clôturera cette première journée.

Vendredi, les partenaires se retrouveront dès 10h autour d’une table ronde dédiée à l’éducation, à la culture, à la formation professionnelle, à la mobilité et à la migration. Les questions telles que la migration légale sûre, renforcer la lutte contre les passeurs et la traite des être humains seront débattues.

Une table ronde sera déployée autour de « l’agriculture et développement durable », pour activer le potentiel agricole en Afrique, lutter contre l’insécurité alimentaire, et accélérer la transformation du système alimentaire de l’Afrique.

Soutenir les systèmes de santé, la production de vaccins en Afrique et accélérer la production des vaccins contre la Covid-19, feront l’objet de la 3ème table ronde de cette journée.

L’UE poursuivra sa solidarité internationale contre la pandémie de Covid-19. « Les états membres se sont mis d’accord pour partager 700 millions de doses de vaccins d’ici la mi-2022 », avec l’Afrique a annoncé la source européenne.

L’UE compte mobiliser plus de 150 milliards d’euros en investissement public et privé, pour financer ces besoins de l’Afrique qui lui permettront de se développer et d’assurer un mieux être de ses populations.

About Ghislain Zobiyo

Journalist Reporter and contributor to Xinhua News Agency in charge of the European institutions news and Belgian federal government news since 2018. Managing Director of Brussels Information Press Media and editor of the news website www.bipmedia.be. This site is dedicated to the news of the diaspora, to North-South cooperation of any kind in general and particularly between the European Union and the Organization of African, Caribbean and Pacific States, between the EU and the African Union. Brussels, capital of the European institutions and headquarters of NATO, is also at the heart of our current affairs. It is an exceptional and cosmopolitan city where more than 184 nationalities and cultures of the world live, meet and exchange. Our information site also gives a special place to the African culture.

Check Also

L’Agence européenne des médicaments donne son feu vert aux vaccins contre le variant Omicron

BRUXELLES, le 1er Sept. (BIPMedia)  L’Agence européenne des médicaments (EMA) a donné son feu vert …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.